Our Work Working Groups » Communication pour le changement social et comportemental

Communication pour le changement social et comportemental

Le Groupe de travail chargé de la communication sur le changement social et comportemental (SBCC WG) examine l’état actuel des connaissances techniques et scientifiques en matière de Communication pour le changement social et comportemental (CCSC) dans la lutte contre le paludisme. Le SBCC WG souhaite offrir un forum d’échange des meilleures pratiques et des expériences en matière de CCSC au service de la lutte contre le paludisme, mobiliser des ressources politiques, sociales et financières pour placer la CCSC au cœur de la lutte contre le paludisme, et promouvoir le développement de programmes nationaux de CCSC guidés par la théorie et fondés sur des données factuelles.

Smiling young girl with RMB blue foreground
Co-Chairs:
Guda Alemayehu               USAID, Éthiopie
Anna Mc-Cartney MelstadCentre Johns Hopkins pour les programmes de communication
 
Working Group Secretariat:
Gabrielle Hunter                Breakthrough ACTION

Raison d’être : 

La réussite des interventions de lutte contre le paludisme dépend du comportement humain. Bien que le paludisme soit une maladie évitable et traitable, il reste une cause majeure de mortalité et de morbidité dans les pays où il est endémique, plus de trois milliards de personnes y étant exposées. Les pays membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont présenté une vision audacieuse d’un monde sans paludisme, qui vise à réduire la charge mondiale du paludisme de 90 % d’ici 2030. Un effort mondial concerté a entraîné une baisse de plus de 60 % de la mortalité par paludisme dans le monde depuis 2001. Ces progrès ont été réalisés grâce à l’introduction de technologies efficaces, à la mise au point de nouveaux médicaments et aux efforts déployés à grande échelle pour rendre les produits de base accessibles aux personnes vulnérables. Les progrès ont également été permis par la création d’une demande de produits et services, leur utilisation appropriée et l’évolution des normes sociales sous-jacentes liées à la prévention et au traitement du paludisme. L’intégration d’une communication de haute qualité pour le changement social et comportemental (CCSC) dans les plans stratégiques de lutte contre le paludisme est essentielle pour atteindre les objectifs de prévention, de traitement, de contrôle et finalement d’élimination de la maladie.

La communication pour le changement social et comportemental englobe la communication en matière de santé et la mobilisation sociale et communautaire. Avec des composantes allant de la communication interpersonnelle entre un agent de santé communautaire et son client jusqu’à des campagnes à plusieurs niveaux dans les grands médias, les interventions de CCSC fondées sur des données factuelles et des bases théoriques font partie intégrante de tous les types de promotion de la santé et de prévention des maladies, et elles ont démontré leur capacité à améliorer les comportements de façon significative. Le comportement humain et l’engagement communautaire sont des éléments essentiels dans la lutte contre le paludisme et, qui plus est, sans changement social et comportemental, nous ne pouvons pas maintenir les acquis et empêcher un recul.

Le groupe de travail sur la SBCC produit, actualise et diffuse des ressources mondiales clés, telles que le Cadre stratégique de la communication pour le changement social et comportemental concernant le paludisme 2018-2030.

Prochaine réunion :

6e réunion annuelle du Groupe de travail SBCC - 10-12 septembre 2019 - Maputo, Mozambique