News & Events » News » L'Ouzbékistan devient le pays le plus récent à être certifié exempt de paludisme

L'Ouzbékistan devient le pays le plus récent à être certifié exempt de paludisme

Le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme se félicite de l'annonce selon laquelle l'Ouzbékistan a reçu la certification d'élimination du paludisme de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Ainsi, l'Ouzbékistan devient le huitième pays à se libérer du fardeau de la maladie depuis 2010 et marque le dernier succès dans la lutte contre le paludisme en Asie centrale. Le Turkménistan a été certifié exempt de paludisme en 2010, l'Arménie en 2011, le Kirghizistan en 2016 et enfin, l'Ouzbékistan en 2018.

Ce succès en Ouzbékistan est essentiellement dû au soutien sans faille du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, qui a contribué au financement des moustiquaires imprégnées d'insecticide, des équipements de pulvérisation, des activités de formation, des médicaments, du transport de médicaments et de matériel de laboratoire, tous ces outils essentiels pour éliminer la maladie.

Le Dr Kesete Admasu, Directeur général du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme, a déclaré :

« Le succès de l'Ouzbékistan prouve que, lorsque les pays travaillent à l'élimination avec une action coordonnée, ils peuvent obtenir des résultats incroyables. Cette réalisation impressionnante n'est pas seulement importante pour le peuple d'Ouzbékistan, mais également pour la lutte mondiale contre le paludisme. Le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme félicite l'Ouzbékistan et le Fonds mondial pour leurs efforts, et espère que cela poussera d'autres pays à prendre des mesures similaires pour vaincre le paludisme une fois pour toutes. »

L'annonce survient à la fin d'une année capitale dans la lutte contre le paludisme. L'Ouzbékistan est la seconde nation après le Paraguay à recevoir la certification d'élimination du paludisme de l'OMS depuis le début de l'année 2018, alors que l'Algérie et l'Argentine font partie d'un groupe de pays en voie d'éliminer la maladie d'ici 2020. Plusieurs autres régions ont défini des objectifs d'élimination ambitieux, notamment les six pays de la sous-région Bassin du Mékong qui se sont engagés à mettre fin au paludisme d'ici 2030.

D'après le dernier rapport de l'OMS sur le paludisme dans le monde, la moitié des pays où le paludisme est endémique (46) ont enregistré moins de 10 000 cas et, pour la première fois, la Chine et le Salvador n'ont signalé aucune transmission locale du paludisme en 2017. 

-------

Credits: Photo © WHO

Mosquito nets in Uzbekistan

Dernières nouvelles

11.02.19
Addis Ababa, 10 February 2019 – African Heads of State and Government adopted the 2018 African... Lire plus
08.02.19
Le Partenariat RBM se félicite des premières promesses de dons pour la 6ème reconstitution... Lire plus
Step up the fight - The RBM Partnership to End Malaria welcomes increased funding targets
17.01.19
Le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme se félicite de l’annonce de l’objectif de... Lire plus
RBM Partnership to End Malaria Announces Leadership Changes at the Secretariat
04.01.19
Le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme a annoncé aujourd’hui les modalités de direction... Lire plus