News & Events » News » Le Partenariat RBM souhaite la bienvenue au nouveau dirigeant de l’initiative présidentielle américaine contre le paludisme - President’s Malaria Initiative

Le Partenariat RBM souhaite la bienvenue au nouveau dirigeant de l’initiative présidentielle américaine contre le paludisme - President’s Malaria Initiative

Le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme se félicite de la nomination du Dr David Walton, MD, MPH, en tant que 4e coordonnateur mondial pour le paludisme de l’initiative présidentielle des États-Unis contre le paludisme (President’s Malaria Initiative ou PMI), le plus important programme que consacre le gouvernement américain à la lutte contre le paludisme.

Nommé par le président Joe Biden, le Dr Walton apporte plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de la santé mondiale consacré à la lutte contre le paludisme. Le Dr Walton est docteur en médecine de formation. Il a travaillé en première ligne sur les réponses à l’épidémie de choléra en Haïti en 2010 et sur l’épidémie d’Ebola en Sierra Leone en 2014. De plus, il a occupé divers postes de direction dans le secteur privé et dans les instances à but non lucratif.

Le gouvernement américain est le plus gros donateur en matière de contrôle et d’élimination du paludisme dans le monde. Il a contribué pour près de 1 milliard de dollars US à la lutte contre cette maladie en 2021 – dont 770 millions de dollars US pour les programmes de la PMI, qui ont atteint plus de 700 millions de personnes à risque.

Dr Corine Karema, directrice générale par intérim du Partenariat RBM, déclare :

« Le leadership du Dr Walton et la vaste expérience qu’il apporte dans la lutte contre les problèmes de santé mondiale seront un atout crucial pour la communauté mondiale concernée par la lutte contre le paludisme. La nomination du Dr Walton intervient au cours d’une année essentielle pour la lutte contre le paludisme ; en effet, dans un contexte de perturbations de la pandémie de COVID-19 et d’autres menaces biologiques, la lutte mondiale contre le paludisme se trouve dans une situation précaire.

« Durant mon mandat, je serai heureuse de travailler en étroite collaboration avec le Dr Walton dans ses nouvelles fonctions à la PMI – en commençant par la reconstitution des ressources du Fonds mondial le mois prochain – et de poursuivre la collaboration en cours entre le Partenariat RBM et la PMI ; pour mettre fin au paludisme définitivement. »

L’initiative PMI travaille dans 24 pays d’Afrique subsaharienne, et elle est en charge de trois autres programmes en cours d’exécution dans la région du Grand Mékong en Asie du Sud-Est. Ses représentants collaborent avec les pays et les organisations partenaires pour financer les efforts vitaux de la lutte contre le paludisme – notamment pour la fourniture d’outils tels que les moustiquaires traitées avec des insecticides, les tests de diagnostic, les médicaments antipaludiques et la pulvérisation intradomiciliaire – et pour renforcer la capacité des pays à lutter contre la maladie et à prévenir d’autres menaces pour la santé.

Le Dr Walton succède au Dr Raj Panjabi, qui a dirigé l’initiative PMI en 2021 et 2022, et il continuera à mettre en œuvre la stratégie « Mettre fin au paludisme plus rapidement » (« End Malaria Faster ») de la PMI pour la période de 2021 à 2025, qui a été soumise au Congrès américain en septembre 2021.

Cette année, les États-Unis accueilleront la septième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial à New York du 19 au 21 septembre, qui sera un moment crucial pour le financement de la lutte contre le paludisme au vu du fait qu’elles représentent 42 % du financement mondial de cette lutte. Le président Biden a annoncé son intention d’y engager 6 milliards de dollars US, en accordant 1 dollar pour deux dollars de contribution par d’autres donateurs, en incitant fortement les autres donateurs à accroître leurs engagements et à atteindre l’objectif de reconstitution des ressources d’au moins 18 milliards de dollars US.

youtube instagram linkedin facebook twitter