À propos de nous » Stratégie

Stratégie

Le monde a connu des avancées sans précédent dans la lutte contre le paludisme. Cependant, l’histoire démontre bien que le risque de résurgence du paludisme est réel si l’engagement politique faiblit, si les financements diminuent ou si les défis techniques ne sont pas relevés. Des investissements durables seront nécessaires pour continuer à progresser, préserver les acquis des années précédentes et poursuivre sur la voie de l’élimination du paludisme.

La continuité de cet investissement est présentée dans le document-cadre du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme : Action et investissement pour vaincre le paludisme 2016-2030 (AIM) et la Stratégie technique mondiale (GTS) de l’OMS. Outre le document-cadre AIM et la GTS, une analyse détaillée des actualités récentes dans le domaine de la lutte contre le paludisme a permis d’orienter la définition des priorités du Partenariat pour la période 2018 à 2020.

Le Plan stratégique 2018-2020 du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme est axé sur la création d’une dynamique mondiale en faveur de programmes d’élimination du paludisme, dans les pays proches de l’élimination comme dans les pays fortement touchés.

Lors de la cinquième réunion du conseil d’administration du Partenariat en avril 2017, le directeur général a présenté un projet d’approche stratégique pour le Partenariat. Le conseil d’administration a avalisé cette approche stratégique et a demandé au directeur général et au Secrétariat de consulter un large éventail de partenaires et de les impliquer dans la préparation du Plan stratégique.

Un exercice de consultation approfondie a eu lieu entre avril et juillet 2017. Dans le cadre de ce processus, des dialogues ciblés avec les pays où la maladie est endémique, des enquêtes en ligne et des consultations à l’aide des structures des comités de partenaires ont été organisés. Sur la base de ces consultations, le Plan stratégique a été finalisé et approuvé par le conseil d’administration du Partenariat à la fin de 2017.

La stratégie vise à positionner le Partenariat RBM revitalisé afin de lui permettre de jouer un rôle clé en :

• inscrivant la lutte contre le paludisme dans les programmes politiques et de développement mondiaux ;
• faisant de l’élimination du paludisme un thème central des programmes de développement durable ;
• plaidant en faveur d’un accès universel aux services de prévention, de diagnostic et de prise en charge du paludisme ;
• créant une dynamique et en accélérant les progrès vers l’élimination du paludisme ;
• maintenant la dynamique et en mobilisant des financements au profit d’initiatives régionales et nationales d’élimination du paludisme ;
• donnant aux pays, aux communautés et aux individus les moyens de vaincre le paludisme ;
• encourageant l’innovation et en facilitant l’adoption de nouveaux outils pour un plus grand impact ;
• adoptant une approche multisectorielle pour mettre fin au paludisme.

Ce plan stratégique s’articule autour de trois grands objectifs stratégiques :

Objectif stratégique n°1: Maintenir le paludisme au rang des plus hautes priorités des programmes politiques et de développement grâce à une approche multisectorielle solide, afin d’assurer la poursuite des engagements et des investissements visant à atteindre les objectifs intermédiaires et les cibles de la GTS et du document-cadre AIM.

Objectif stratégique n°2: Promouvoir et soutenir les approches régionales de lutte contre le paludisme ancrées dans les plateformes économiques et politiques existantes, telles que les communautés économiques régionales, y compris dans les situations complexes et d’urgence humanitaire.

Objectif stratégique n°3: Promouvoir et plaider en faveur d’un financement durable de la lutte contre le paludisme, avec une hausse significative des financements nationaux.