News & Events » Events » World Malaria Day webinar - Association Santé en Entreprise (SEE)

World Malaria Day webinar - Association Santé en Entreprise (SEE)

23 - 04 - 2020

Programmes de lutte contre le paludisme : quelle continuité en contexte de pandémie de Coronavirus ?

23 avril 2020, 16:00 CEST

Selon l’OMS, près de la moitié de la population mondiale est exposée au risque de contracter le paludisme. En 2018, le nombre de cas de paludisme dans le monde était estimé à 228 millions, et celui des décès imputables à cette maladie à 405 000 personnes.

Certains groupes de populations courent un risque beaucoup plus élevé que d’autres de contracter le paludisme et d’être atteints par des formes graves de la maladie : les nourrissons, les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes, les personnes vivant avec le VIH/sida, les migrants non immunisés, les populations itinérantes et les voyageurs.

La plupart des cas et des décès dus au paludisme surviennent en Afrique subsaharienne : 93 % des cas et 94 % des décès imputables à cette maladie ont lieu sur le continent africain. Toutefois, l’Asie du Sud-Est, la Méditerranée orientale, le Pacifique occidental et les Amériques sont également des zones à risque.

Dans les régions endémiques, les entreprises sont particulièrement concernées par le paludisme qui constitue le premier motif de consultation, la première cause d’absentéisme (direct et indirect) ainsi qu’une source importante de dépenses pour les salariés et leurs familles. Certains secteurs sont d’ailleurs particulièrement exposés : agriculture, filière bois, construction, mines, transports, sécurité (travail de nuit)…

La lutte contre le paludisme est financée à près de 70% par l’aide internationale. Or, dans le contexte actuel de crise sanitaire mondiale liée au COVID-19, l’essentiel des moyens humains, des ressources, des canaux de communication est mobilisé pour lutter contre la pandémie de Coronavirus.

Questions :

1.   Qu’adviendrait-il des progrès enregistrés au cours des dix dernières années, si les campagnes de distribution de moustiquaires imprégnées, ainsi que les actions de prévention et de prise en charge des cas de paludisme étaient interrompues ou reportées à cause de la pandémie de Coronavirus ?

2.   Comment les programmes nationaux de lutte contre le paludisme s’organisent-ils en Afrique pour assurer la continuité des actions de lutte contre le paludisme sur le terrain ?

3.   Quel rôle les entreprises jouent-elles dans ce sens pour protéger leurs salariés et soutenir les efforts des pays ?

4.   Quelle différence les solutions digitales et les technologies mobiles peuvent-elles faire ?

Avec :

·        Dr Rosamund LEWIS, Experte COVID-19, Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

·        Dr Doudou SENE, Coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme, Ministère de la Santé et de l’Action Sociale du Sénégal

·        M. Ralph ANKRI, Senior Project Manager Business Development, Orange Africa & Middle East

Animé par : M. Erick MAVILLE, Directeur Général, Santé en Entreprise (SEE)

youtube instagram linkedin facebook twitter